Dans le cadre de la clôture de l’étude urbaine, portant sur la redéfinition du centre-bourg d’Artigues-près-Bordeaux, menée par Selva & Maugin, et pour faire suite à la permanence architecturale menée par Chloé Bodart nous avons proposé d’investir les lieux en organisant une semaine de construction participative ouverte aux habitants au coeur de l’ancienne école maternelle Bel Air.

 

Des conclusions de l’étude qui pointait le rôle majeur du parc dans les usages futurs de la ville d’Artigues-près-Bordeaux, nous avons alors joué un rôle de préfiguration urbaine en proposant des interventions éphémères sur les points clefs des futurs changements urbains.

 

Ces interventions questionnaient le regard que portent les habitants sur leur parc et sur leur ville. Aujourd'hui central dans les pratiques quotidiennes des habitants, il s'agissait d'ouvrir le regard sur les relations qu'il tisse avec son environnement proche. Une interaction depuis le parc vers la ville, depuis la ville vers le parc.

 

Travaillant également de près avec les associations locales, nous les avons intégré dans le processus de réflexion dès la phase conception afin d’organiser un événement festif signalant la fin de l’étude urbaine et annonçant les potentiels et futurs changements d’usages de la ville par la volonté habitante.

©CANCAN