Dans la continuité des problématiques soulevées par le festival Ocean Climax de Darwin, la proposition se nourrit de déchets comme base de composition d’un lettrage signalétique affirmant l’identité du festival, CLIMAX.

Dans une volonté d’économie de matière et afin de favoriser les circuits courts, le choix de matériaux s’est fait en lien étroit avec les structures existantes du site.

D’une part, le squelette de chaque lettre se compose d’anciennes planches de bois récupérées dans la recyclerie de Darwin. D’autre part, en partenariat avec Véolia, nous avons proposé un remplissage en bouteilles plastiques et canettes métalliques, affirmant de jour comme de nuit, une polychromie scintillante.

Dans les ateliers mis à disposition par l’association des Castors, CANCAN s’active et réalise le lettrage avec des bénévoles du festival.

Au delà du sens et la volonté d’induire une prise de conscience vis-à vis de notre mode de consommation, nous questionnons l’usage d’une installation artistique en laissant le lettrage ouvert en un point pour récupérer les déchets des festivaliers.

©CANCAN + Darwin + Accolades digitales